Trajectoires : valorisons les savoirs invisibles via les open-badges

Mené par la régie de quartiers Diagonales, le projet Trajectoires en badges met en valeur les savoirs souvent non-reconnus, acquis via différents vécus, par le biais des open-badges. Cette expérimentation est financée par la Région Nouvelle Aquitaine et l’État dans le cadre du Fonds Régional pour l’Innovation dans la Formation.

L’origine du projet

Certains savoirs, acquis de multiples manières, ne sont pas toujours mis en évidence et peuvent freiner l’évolution socioprofessionnelle des personnes les moins qualifiées. Ces savoirs restent « invisibles » et ne sont pas toujours (re)connus par : 

  • Les personnes elles-mêmes 
  • Les professionnel-les de l’insertion et de la formation qui les accompagnent
  • Les acteurs économiques du territoire 

Trajectoires a pour objectif de mettre en valeur l’ensemble de ces savoirs « multiples », acquis en mode formel, non formel et informel. Le projet incite les habitant-e-s à développer leur pouvoir d’agir en les impliquant dans une logique de co-construction ce qui permet la reconnaissance partagée des talents. Les acteurs de Trajectoires identifient ensemble les savoirs à valoriser, co-construisent les open-badges « Trajectoires » inhérents à ces savoirs et identifient de nouveaux « pilotes » pour le projet.

La régie de quartiers a imaginé ce projet avec l’idée d’optimiser un fonctionnement collectif sur le territoire rochelais pour une meilleure cohérence inter-acteurs : la communauté Trajectoires est née.

Pourquoi les open-badges pour valoriser les savoirs ?

L’utilisation du numérique est pensée dans une logique inclusive. En effet, une étude du CEREQ met par ailleurs en évidence le fait qu’en entreprise, ce sont les salarié-e-s les plus éloigné-e-s des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) qui se forment le moins, mettant ainsi en péril leur capacité à s’adapter aux évolutions. L’action Trajectoires pousse l’habitant à utiliser le numérique autrement. Les médiateurs numériques du service Net Solidaire de Diagonales apportent leurs contributions au quotidien en accompagnement les personnes à la pratique des Environnements Numériques de Travail, outils très utilisés en formation mais qui nécessitent des capacités spécifiques (digitales mais aussi d’ordre cognitif et collaboratif). 

Quelle est la zone d’intervention de Trajectoires ?

Le projet Trajectoires en badges s’est développé sur l’agglomération de La Rochelle. Située en Charente-Maritime, Région Nouvelle Aquitaine, elle compte 28 communes, 170 000 habitants dont 78 000 pour La Rochelle.

Le taux de chômage de l’agglomération est 9 %.  Ce sont dans les quartiers politique de la ville que la part des ménages pauvres est la plus forte. Ce taux s’élève respectivement jusqu’à 46 %, 42 % et 35 % dans certains secteurs de Villeneuve-les-Salines, Mireuil et Port-Neuf Ouest. Les ménages pauvres sont également très présents dans l’hyper-centre, dans le secteur de l’Université aux Minimes ainsi qu’à Laleu/La Pallice (données agglo La Rochelle)

Qui compose la galaxie Trajectoires en badges ?

  • La régie de quartiers DIAGONALES : porteur du projet via sonPôle Formation 
  • Des « pilotes » :  Habitant-e-s , identifié-e-s par le réseau de « satellites » au local, volontaires pour s’engager dans une dynamique de (re)connaissance de savoirs.
  • Des « satellites » : Un réseau d’acteurs au local (Emploi-Travail / Formation/ Vise sociale / Accès aux droits) composé de facilitateurs, dont les « Générateurs de savoirs », identifié-e-s et volontaires pour s’engager dans la dynamique.
La constellation des open-badges Trajectoires

La vie de la galaxie

Les ateliers découvertes

Ils présentent l’action Trajectoires et permettent aux acteurs de croiser leurs idées à propos de la reconnaissance des savoirs-multiples

Les ateliers open-badges

Ils permettent d’imaginer les badges Trajectoires (contenu, description, critère d’attribution…) qui puissent parler à l’ensemble du territoire et non seulement à la régie de quartiers.

Le comité de pilotage, gardien de l’univers

Il est constitué de représentants des « satellites », de « générateurs de savoirs » et de « pilotes ». Il est garant de l’authenticité des open-badges. Il valide les modalités d’évaluation continue de l’action et participe à la démarche de capitalisation et de pérennisation des pratiques.

Les open-badges Trajectoires

Les open-badges sont des badges numériques qui contiennent des données liant un bénéficiaire et un émetteur de badges. Vous souhaitez obtenir un badge ? Rendez-vous sur le site de Trajectoires, choisissez le badge qui vous parle et laissez-vous guider par le formulaire en ligne. Si vous avez besoin d’aide, des permanences régulières sont prévues pour répondre à vos questions. Les prochaines dates : le 23 mars et le 8 avril 2021.

Ces badges permettent une reconnaissance partagée sur un territoire de savoirs acquis, développés de multiples manières :

  • 1 modalité de reconnaissance pour les savoirs acquis « tout au long  de la vie », dans des contextes très divers
  • « L’individu est bien plus que ses diplômes », si tant est qu’il ait des diplômes.
  • 1 outil au service de la reconnaissance des compétences transverses (cognitives, collaboratives, relationnelles… , un « socle » indispensable à l’intégration sociale et professionnelle)
  • 1 « outil pour connecter » un ensemble d’acteurs

Quelques propriétés des open-badges (OB):

  • Une architecture sécurisée et « RGDP compatible » Les OB sont à la fois infalsifiables, vérifiables et anonymisés (par défaut, l’identité est cachée), garantissant ainsi la protection de l’identité de leurs bénéficiaires.
  • Un élément transférable Il est possible de collecter des badges depuis différentes sources, en ligne ou hors ligne et de les stocker dans un espace personnel. À noter : « Open Badge Passport » en ce qui concerne « Trajectoires.
  • Un élément vérifiable Là où le CV présente une valeur uniquement déclarative, l’OB permet à son bénéficiaire d’apporter la preuve de ce qui a été reconnu ou réalisé.

Pour rejoindre la communauté du projet Trajectoires en badges, contactez Chantal Guery, cguery@diagonales.org

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *