Activités confinées de Chloé : créer un refuge pour papillon

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous propose la création d’un refuge pour papillon. 

Peut être que certains se disent quel intérêt de faire un refuge pour chaque insectes si on peut faire un hôtel à insecte qui les accueille tous ? Pourquoi s’embêter à faire un refuge pour papillons ?

Alors oui les hôtels à insectes sont très chouettes, esthétiques, et peut être même je vous proposerais d’en réaliser un durant cette quarantaine, j’ai plusieurs plans qui m’inspire mais pour l’instant je manque de matériel.

Plusieurs livres indiquent en quoi l’hôtel satisfait notre plaisir personnel de rassembler tout sur un même support, mais pas forcément celui des insectes, ou les prédateurs se retrouvent à faire chambre à côté des prédatés ! Ou lorsque certains insectes préfèrent l’ombre, d’autres souhaiterait être placé en plein soleil…

Il serait donc selon certains auteurs plus intéressant de faire un abri pour chaque auxiliaire du jardin ! Un pour les papillons, un pour les perce oreilles, un pour les coccinelles, bien sûre un pour les abeilles, les hérissons, les chauves souris, et même les rongeurs ! …De quoi faire venir la biodiversité dans vos jardins et tout les auxiliaires utiles à un potager riche et abondant. 

J’avais donc une caisse à vin récupéré, j’ai réalisé ce refuge car j’avais parfaitement les chutes disponible pour, et que l’idée d’accueillir des papillons me ravis de joie. Peut être aurons nous l’occasion de réaliser prochainement un refuge à coccinelles…

En attendant je vous laisse les références du livre, la page du livre avec les explications.

Comme matériel il vous faudra : 

  • 2 ou 3 petites branches
  • colle à bois (moi je n’en met pas)
  • vis de préférence anti corrosion (j’ai pris des clous qui étaient présent sur la caisse à vin réutilisé)
  1. Commencez par découpez à la scie, le devant, le dos comme sur le schéma, les deux pentes du toit forment un angle droit 
  2. Sur le devant découpez des fentes de 12mm de largeur pour 80mm de hauteur (perceuse puis scie égoïne)
  3. Assemblez les deux pentes du toit avec de la colle puis vis. Collez les trois baguettes sous le toit pour qu’il s’emboîte sur la structure (facultatif)
  4. Ajoutez les fines branches à l’intérieur pour que les papillons puissent y prendre appui. Ils doivent avoir suffisamment d’espace pour évoluer librement.
  5. Installez le refuge dans un endroit semi ombragé, à l’abri d’intempéries !
  6. Le toit du nichoir peut être retiré entièrement, mais évitez de le faire en hiver, les papillons se reposent !

Le gros bonus, c’est qu’on peut soulever le toit pour pouvoir observer les papillons dedans (bon pas sur le mien car moi j’ai cloué le dessus, c’était plus facile avec les chutes dont je disposais)

Très belle journée à vous, bon week-end confiné et à Lundi pour une nouvelle activité confinée !

Prenez soin de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *