Maladie des tiques chez le chien : les conseils canins de Bouchon #1 :

Il fait beau , les raisons de sortir son chien en cette période de confinement sont multiples … Mais attention, la période est propices à certains risques comme les tiques par exemple !

Le premier traité ce jour est la Piroplasmose ou babesiose canine. Sous ce nom barbare ce cache une maladie que vous connaissez tous pour en avoir entendu parler « la maladie apportée par les tiques ».

« La maladie des tiques chez le chien »

La Charente Maritime avec son climat tempéré et agréable fait partie des départements les plus touchés en France avec un minimum de 500 cas par an de piroplasmose identifies et soignés chez nos vétérinaires.

Deux sortes de tiques pour la maladie des tiques chez le chien :

  • Le Rhipicephalus sanguinus qui vit à l’intérieur (étables, grange, etc )
  • Le Dermacentor qui lui vit à l’extérieur.

Piroplasme et Dermacentor

La tique porteuse du piroplasme que votre compagnon attrapera peut être lors de ces nombreuses promenade se nomme le Dermacentor. Elle vit dans l’herbe ou les fourrés des espace vert même en ville mais surtout en campagne. Il lui faut 2 à 3 jours pour se fixer sur l’animal grâce a son rostre en forme de harpon. Elle se nourrit du sang de votre animal son repas est de 3 a 5 jours . Pour pouvoir s’alimenter durant ce temps la tique injecte un anticoagulant et c’est à l’intérieur de ce dernier que se trouve les piroplasmes vecteur de la maladie.

Pour simplifié la chose chaque piroplasme va trouver une globule rouge , il va s’y introduire et se multiplier a l’intérieur jusqu’à la faire éclater en libérant ainsi une multitude de piroplasmes qui a leur tour vont attaquer d’autres globules rouge. Cette destruction partielle voire totale des globule rouges s’appelle L’anémie.

L’incubation de la maladie des tiques

L’incubation – temps durant lequel l’animal est contaminé mais les premiers symptômes ne sont pas apparus – de la piroplasmose est de 24h a 48h selon l’âge et l’état de santé de l’animal.

Les symptômes de la Piroplasmose

  • Le premier signe est une fatigue générale importante
  • Une inappétence (perte d’appétit)
  • Une hyperthermie importante pouvant aller jusqu’à 41° /41.5 ° de température (Tp° normal du chien 38/38.5°)
  • Une décoloration des muqueuses (conjonctive de l’œil, gencives …) qui passent du rose/rouge normal au beige/blanc cassé .
  • Une coloration des urines (normalement jaune transparents comme la notre) qui deviennent rouge marron café ou couleur teinture d’iode.
  • Une atteinte hépatique (foi) peut apparaitre ainsi qu’une raideur de l’arrière main (partie postérieure du corps du chien)

Sans traitement du vétérinaire cette pathologie reste mortelle pour le chien cependant les symptômes sont identifiables assez facilement.

Diagnostiquer à temps le traitement est rapide et efficace (injection)

Un vaccin existe et protège votre animal parlez en avec votre vétérinaire. Ils sont ouverts en période de confinement.

Conseils pratiques de Bouchon

  • Après chaque promenade, prenez le temps de regarder  si il n’a pas de tiques sur lui notamment en interdigité (entre les doigts du chien).
  • S’il vous semble fatigué que son comportement n’est pas le même que d’habitude (prenez sa température)
  • S’il n’a pas ou peu manger contrairement a son habitude (prenez sa température)
  • Vérifier dès que vous le pouvez  la coloration de ces urines.
  • Tous ces signaux doivent vous alerter .

Il vaut mieux prévenir que guérir

Bouchon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *